Entrée de l'AFOPH
au 14

 

 

 

 

 


Square des Griffons

 

 

 

 

 

 


dans le quartier de la Source


 

 

 

 


près du lac de Créteil

 

 

 

 

 

 

 


Association sans but lucratif ( loi de 1901)
14, square des Griffons 94000 CRETEIL
Téléphone : 01 43 77 43 59    email : afoph@wanadoo.fr

L'AFOPH propose aux personnes en recherche d'emploi ou handicapées

UNE FORMATION GRATUITE A LA BUREAUTIQUE ET A INTERNET

La formation à base d'exercices pratiques
 est adaptée à chaque cas individuel
 L'AFOPH dispose d'une équipe de formateurs bénévoles
de niveau ingénieur, qualifiés et expérimentés 
 en micro-informatique et en gestion d'entreprise.


HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION AFOPH

Origine de l’association

L’AFOPH, à l'époque « Association pour la Formation Professionnelle de Personnes Handicapées », a été créée en 1992 par un groupe de bénévoles qui animaient depuis 1989 des séances d’initiation à l’ordinateur pour des malades de l'hôpital Albert Chenevier à Créteil, dans le cadre de l’Université Inter Ages. L’objet de l’association était l’aide à la réinsertion professionnelle de travailleurs handicapés physiques, grâce à une formation à la bureautique. L’AFOPH devient Centre de Formation, spécialisé en bureautique, adapté à la prise en charge de personnes handicapées physiques, assurant le recrutement et l’aide à la recherche d’emploi de ses stagiaires. Le siège social était hébergé par l’Hôpital Albert Chenevier.

Activités jusqu’à 1998

En septembre 1994 l’AFOPH est agréée comme partenaire du dispositif national DEFI H, avec un financement paritaire (DDTEFP/SIFE et AGEFIPH). L’association accomplit toutes les étapes du parcours de formation, en liaison avec l’ANPE de Créteil - section handicapés. En 1995 la DDTEFP du Val de Marne  crée son propre dispositif au sein du Plan Départemental d’Insertion des Travailleurs Handicapés, baptisé Réussithe94 où l’AFOPH trouve naturellement sa place.

8 stages sont organisés dans l’atelier situé à Limeil-Brévannes dans une annexe de l’Hôpital E.ROUX. La formation professionnalisante de 600 heures s’adresse à des personnes n’ayant aucune expérience d’utilisation de l’ordinateur de bureau et se termine par un stage d’insertion en entreprise. L’objectif est un reclassement professionnel dans la qualification d’employé de bureau, d’agent administratif ou d’agent d’accueil. Cette formation a été contrôlée par l’AFPA.

Reconversion 1999

La DDTEFP supprime à cette date les actions de formation spécialisées pour les travailleurs handicapés qui sont maintenant aiguillés vers les stages ouverts pour tous les demandeurs d'emploi handicapés ou non.

Elle propose alors à l'AFOPH de monter une opération pilote pour répondre à un besoin mal couvert à ce jour : tenir à jour en permanence ses compétences en bureautique pour rester compétitif sur le marché de l’emploi.

Le nouveau centre de formation ouvre en octobre 2001. Situé à Créteil (quartier La Source), facilement accessible par les transports en commun, il offre 6 postes de travail PC/Windows en réseau, équipés de logiciels de bureautique récents et d’une connexion Internet à haut débit. Les instructeurs sont des bénévoles de formation supérieure et d’expérience technique de haut niveau. La méthode pédagogique est très proche du cours particulier pour s’adapter à des stagiaires de profils et d’objectifs très différents : basée principalement sur la pratique, planning personnalisé…

Les statuts de l’association sont adaptés : Elle devient « Association pour la Formation Professionnelle de Personnes en recherche d’emploi ou Handicapées », et son champ d’action est élargi à tous les demandeurs d’emploi et aux personnes socialement défavorisées.

Une convention est conclue avec la DDTEFP du Val de Marne au titre de la ligne d’actions spécifiques accompagnant le programme de lutte contre le chômage de longue durée. Le but est d’actualiser les connaissances en bureautique de personnes ayant reçu une formation dans le passé, mais dont le niveau actuel est insuffisant (connaissances partielles ou périmées, ou manque de pratique). Cette formation est destinée à tous les demandeurs d’emploi des catégories prioritaires. Cette convention a été ensuite reconduite jusqu’à 2005.

Une autre formation a été réalisée ponctuellement suite à une convention avec la DRTEFP Ile de France : « Certificat de navigation Internet » en janvier 2002.

En novembre 2004, la capacité de formation est portée à 7 postes de travail stagiaires et les conditions matérielles améliorées grâce à une extension du local de l’association.

L’activité de l’atelier montre que cette activité de remise à niveau correspond à un besoin réel peu ou mal couvert par les autres types de formation existants. Par contre l’objectif initial axé sur des stagiaires ayant déjà une bonne connaissance de la bureautique doit être complété.

En effet de nombreux stagiaires ont appris « sur le tas » à utiliser un PC, et n’ont que des connaissances très faibles sur son environnement et le système d’exploitation. Nous avons donc ajouté un socle de formation pour réviser/acquérir les notions de base permettant d’utiliser efficacement son poste de travail.

De plus une demande forte existe pour des cours destinés à des vrais débutants. Une subvention du Fonds Social Européen a permis de démarrer début 2006 un nouveau programme conçu pour ce nouveau public. Cette subvention a continué jusqu’à 2008.

La formation désormais bien rodée pour s’adapter à tous ces stagiaires : perfectionnement, presque débutants et vrais débutants a été poursuivie au cours des exercices suivants.

Questionnaire de satisfaction des stagiaires

  Résultats de l'atelier de bureautique        

Exercices
(années scolaires)
2001-2012

11 exercices

2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017 Total

16 exercices

Stagiaires reçus 811 89 98 86 99 94 1277
Sessions ouvertes  1508 146 146 148 153 149 2250
Heures de formation

   17994

1905 1986 2106 2037 1959 27987

Perspectives
Les subventions qui ont permis de créer puis de développer l’atelier sont terminées. 
La poursuite de son activité repose maintenant sur des financements locaux.

Haut de la page